Une délégation parlementaire de Skopje en visite au siège de l’OTAN en préparation de l’accession du pays à l’Organisation

05 février 2019

Bruxelles/Londres, le 4 février 2019

L’Assemblée parlementaire de l’OTAN et l’OTAN reçoivent aujourd’hui et demain un groupe de hauts responsables du Parlement macédonien pour une visite de travail consacrée à l’accession prochaine de leur pays à l’OTAN. Les Alliés devraient en effet signer avec les autorités de Skopje le protocole correspondant – autrement dit, l’invitation formelle à rejoindre l’Alliance – ce mercredi.

Prenant la parole à l’ouverture des travaux, la présidente de l’AP-OTAN, Madeleine Moon (Royaume Uni), a souligné l’importance de cette accession : « Il n’est pas exagéré de le dire : les événements que votre pays connaît en ce moment resteront dans l’histoire. (...) L’avancée d’aujourd’hui a été rendue possible par le courage politique que les gouvernements et les parlements de votre pays et de la Grèce ont manifesté durant l’année écoulée. Je veux vous féliciter au nom de l’Assemblée parlementaire de l’OTAN. »

Une fois signé, le protocole d’accession devra être ratifié par les 29 membres que compte actuellement l’OTAN, de même que par le nouveau venu. À chaque phase de l’élargissement de l’Alliance, l’AP-OTAN a joué un rôle de premier plan en suivant le déroulement du processus de ratification et en préconisant son prompt aboutissement, lequel devrait, en l’occurrence, intervenir au bout d’un an environ.

Au cours des deux jours qui viennent, les visiteurs – qui siègent dans les commissions de la défense et des affaires étrangères de leur Parlement national – et leurs collègues de la délégation de ce pays auprès de l’AP-OTAN, rencontreront de hauts responsables de l’OTAN et de son état major militaire, le SHAPE. À l’ordre du jour des entretiens figurent notamment le processus d’accession, le rôle de l’OTAN dans les Balkans occidentaux, les relations entre l’OTAN et la Russie, les opérations de l’OTAN et les moyens de défense contre les menaces hybrides.



 

Lire aussi

    No related articles