Séminaire AP-OTAN / UE : Parer ensemble aux nouvelles menaces – Une nouvelle ère de coopération entre l’Union européenne et l’OTAN

04 juin 2018

Bruxelles, le 4 juin 2018 – Une large délégation de pays alliés, du parlement européen, de la Serbie et de la Géorgie se réunit à Bruxelles cet après-midi et demain pour un séminaire consacré à la collaboration entre l’OTAN et l’Union européenne dans la recherche de parades aux nouvelles menaces qui pèsent sur la sécurité. 

Ce séminaire s’inscrit dans les efforts déployés par l’Assemblée parlementaire de l’OTAN pour appeler l’attention des législateurs sur les progrès rapides qu’affiche cette coopération après la signature historique à Varsovie, en juillet 2016, d’une déclaration commune à ce sujet en marge du sommet des chefs d’État et de gouvernement des pays membres de l’OTAN.

Prenant en compte la complexité et les fluctuations du nouvel environnement sécuritaire international, la déclaration commune OTAN-UE propose un ambitieux programme visant à renforcer la coopération, du niveau opérationnel jusqu’à celui de la collaboration quotidienne, entre les deux plus grands secrétariats internationaux de Bruxelles. Plus spécifiquement, l’OTAN et l’Union européenne ont dressé une liste de sept grands domaines qui mériteraient de faire l’objet d’une coopération accrue : menaces hybrides, coordination opérationnelle en mer et en matière de migration, cybersécurité et cyberdéfense, capacités de défense, industrie de défense et recherche dans le domaine de la défense, exercices et missions de renforcement de capacités au bénéfice de pays partenaires.

L’AP-OTAN et le Parlement européen suivent de près l’évolution de la coopération entre les deux entités grâce à la rédaction de rapports, à l’organisation de missions parlementaires et à la tenue de réunions et de séminaires.

Éva Kaïlí, cheffe de la délégation du parlement européen auprès de l’AP-OTAN, et Paolo Alli, président de l’AP-OTAN, superviseront les débats. Ioan Mircea Pașcu, vice-président du parlement européen, prononcera l’allocution d’ouverture du séminaire.

Les membres de l’AP-OTAN pourront prendre part à un échange de vues à l’issue des exposés de Pedro Serrano, secrétaire général adjoint pour la politique de sécurité et de défense commune (PSDC) et la réponse aux crises du Service européen pour l’action extérieure (SEAE), de Rose Gottemoeller, secrétaire générale déléguée de l’OTAN, et du général de corps d’armée Jan Broeks, directeur général de l’État-major international de l’OTAN.

Mardi, les participants rencontreront le colonel Ramón Ribas, chef de branche de la capacité militaire de planification et de conduite (MPCC) et entendront un exposé du général de division Daniel Grammatico, chef d’état-major de la MPCC, qui donnera une description « sur le terrain » de la capacité.

Le séminaire est organisé conjointement avec le centre pour le contrôle démocratique des forces armées – Genève (DCAF). Une délégation de dix membres du parlement européen participe régulièrement aux réunions et aux activités de l’AP-OTAN.

 

Lire aussi

    No related articles