Madeleine Moon quitte ses fonctions de présidente de l'AP-OTAN. Attila Mesterházy nommé président par intérim.

16 décembre 2019

Bruxelles et Londres, le 16 décembre 2019 - Les instances dirigeantes de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN ont sincèrement déploré que la parlementaire britannique Madeleine Moon ne soit en mesure d'achever son deuxième mandat en tant que présidente de l’AP-OTAN, à l’issue des élections générales qui se sont tenues le 12 décembre dernier au Royaume-Uni.

À son bilan, et pour ne citer que quelques unes de ses nombreuses réalisations, on ne pourra qu’apprécier tous les efforts que celle-ci a notamment déployés, tout au long de son mandat débuté en novembre 2018, pour inciter les membres de l'Assemblée à aller davantage à la rencontre des générations futures et pour veiller à ce que l'institution s'adapte pour tenir compte du renouvellement croissant de ses membres. Madeleine Moon a également considérablement contribué à renforcer les relations avec des délégations non-membres, et en particulier avec les délégations de la Géorgie et de l'Ukraine. 

Dans son message d'adieu aux membres de l'Assemblée, Mme Moon a déclaré que ce fut « […] un immense honneur de servir en tant que présidente de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN. L'Assemblée constitue une communauté remarquable de parlementaires qui jouent toutes et tous un rôle clé dans la promotion des valeurs de l'OTAN et contribuent à renforcer la sécurité et la stabilité dans la région euro-atlantique et au-delà. L'importance de la diplomatie et de l'engagement parlementaires ne saurait être sous-estimée, notamment eu égard à la cohésion et la compréhension mutuelle des membres de l'Alliance. 
Je me sens privilégiée d'avoir œuvré aux côtés de tant de collègues dévoués et bienveillants, en provenance de tellement de pays différents. Toutes et tous me manqueront beaucoup et je tiens à les remercier pour leur amitié, leur confiance et leur soutien indéfectible ».

La présidence de l'AP-OTAN est temporairement assumée par l’un de ses vice-présidents, le parlementaire Attila Mesterházy.  M. Mesterházy est actuellement vice-président de la commission des affaires étrangères du parlement hongrois. Il était, de 2010 à 2014, tête de file du Parti socialiste hongrois et à ce titre, candidat du parti au poste de Premier ministre du pays lors des élections de 2010 et 2014.