Les pays membres et partenaires de l’OTAN exhortés à maintenir le cap en Afghanistan

13 octobre 2019

Londres, le 12 octobre 2019 – Ce samedi, les parlementaires ont indiqué que les pays membres et partenaires de l’OTAN devaient poursuivre leurs efforts en Afghanistan afin de veiller à ce que les forces de sécurité locales puissent faire face au nombre croissant d’attaques menées par les insurgés et qu’il leur incombait de maintenir une assistance financière de long terme afin d’aider à la reconstruction d’un pays dévasté par le conflit.

Dans un projet de résolution qui doit être adopté lundi lors de la séance plénière de l’Assemblée parlementaire de l’OTAN, les législateurs exhortent l’OTAN et ses partenaires à « mettre sur pied une force militaire compétente, autonome et professionnelle qui s'emploie à créer les conditions nécessaires à une paix et une stabilité durables en Afghanistan ».

Cela fait 16 ans que sous l’égide de l’OTAN la Force internationale d’assistance et de sécurité (FIAS) opère en Afghanistan, mais les opérations de combat ont été réduites en 2014 alors que l’Alliance a davantage mis l’accent sur la formation, le mentorat et l’assistance des forces armées afghanes.

Dans un contexte où le gouvernement de Kaboul est miné par l’emprise territoriale croissante des talibans et secoué par les attaques régulières des insurgés au cœur de la capitale, l’objectif de la mission Resolute Support est de veiller à ce que les forces locales puissent assurer la sécurité dans l’ensemble du pays et d’y établir une paix durable pour qu’il ne soit plus jamais un refuge pour le terrorisme international.

La session de l’Assemblée parlementaire de l’OTAN se tient peu de temps après les élections présidentielles en Afghanistan et dans un climat de profonde incertitude concernant le processus de paix. Les pourparlers de paix menés par les États-Unis avec les talibans étaient sur le point d’aboutir cette année, mais ils ont échoué le mois dernier à la suite de l’attaque à Kaboul revendiquée par les insurgés et qui a fait 12 morts, dont un soldat américain.

Dans la résolution, les législateurs soulignent qu’il importe de continuer à fournir des contingents et du matériel « jusqu'à ce qu'un accord de paix soit conclu pour contrebalancer les efforts déployés par les groupes d'insurgés visant à compromettre un éventuel accord de paix, les efforts actuels de reconstruction et la stabilité régionale ».

Ils invitent à soutenir « des négociations de paix intra-afghanes inclusives et à contribuer au maintien d'un accord de paix qui en résultera en fournissant une assistance financière et technique à long terme pour relever les principaux défis posés par l’après-conflit, tels que la réintégration des anciens combattants talibans dans la société, la promotion de la croissance économique et le développement de la police nationale afghane ».

Lors de discussions concernant la nécessité de renforcer la démocratie et l’État de droit et de continuer à lutter contre la corruption, les parlementaires invitent le parlement afghan à veiller à ce que le futur accord de paix ne provoque pas un recul par rapport aux avancées obtenues au cours des dernières années sur les plans politique, économique et sociétal. La résolution met particulièrement en exergue la nécessité de conserver les « avancées significatives réalisées par les femmes afghanes dans tous les pans de la société et la détermination dont ces femmes ont fait preuve en s’efforçant de préserver et de conserver ces acquis ». Les membres de l’Assemblée demandent également à ce que les femmes participent de façon significative aux futures négociations de paix.

Les membres de l’Assemblée demandent également aux responsables politiques afghans de mettre fin aux luttes intestines et de respecter le rôle légitime du parlement afghan dans les mesures visant à accélérer les réformes « afin de créer les conditions nécessaires à une gouvernance légitime et efficace et au respect généralisé de l'État de droit à travers tout le pays ».


 


Les photos de cette visite appartiennent au domaine public et peuvent être consultées sur le compte Flickr de l'AP-OTAN.