Les parlementaires de l'OTAN discutent des priorités pour le sommet de Bruxelles

22 février 2018

Bruxelles, le 16 février 2018 - Des membres de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN se réuniront à Bruxelles du 19 au 21 février pour rencontrer de hauts représentants de l'OTAN et de l'UE, en cette période où l'Alliance se prépare à établir ses principales priorités en vue du prochain sommet des chefs d’État et de gouvernement de l'OTAN prévu en juillet.

Il y a deux jours à peine, les ministres de la défense de l'OTAN ont annoncé des augmentations supplémentaires des budgets de défense, créé deux nouveaux commandements militaires et décidé de commencer à planifier une mission d'entraînement militaire en Iraq. C'est dans ce contexte que la réunion de l'AP-OTAN débutera, le lundi 19 février, par une réunion conjointe annuelle des chefs de délégations de l'Assemblée avec les ambassadeurs au Conseil de l'Atlantique Nord (CAN), sous la coprésidence du secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg et du président de l'AP-OTAN, Paolo Alli (Italie). Une rencontre entre les deux hommes était prévue peu avant la tenue du Conseil. 

« En juillet, les chefs d’État et de gouvernement de l'Alliance feront un bilan de l'adaptation en cours de l'OTAN et fixeront de nouveaux objectifs et priorités là où le besoin s'en fait sentir » a déclaré M. Alli en vue de la réunion. « Notre réunion ici à Bruxelles sera l'occasion pour nos parlementaires de l'Alliance de commencer à identifier les problématiques que nous souhaiterions mettre sur la table à l’occasion du sommet. »

Au cours des trois journées de réunions, quelque 110 parlementaires provenant des 29 pays membres de l'OTAN se réuniront avec des hauts représentants de l'OTAN et de l'UE, dont l'ambassadeur Alejandro Alvargonzales, secrétaire général adjoint de l'OTAN pour les affaires politiques, le général Curtis M. Scaparrotti, commandant suprême des forces alliées en Europe (SACEUR), et le secrétaire général adjoint du Service européen pour l'action extérieure, M. Pedro Serrano. Le ministre de la défense belge, M. Steven Vandeput, fera aussi partie des principaux intervenants à ces réunions.

Les thèmes abordés seront : les opérations en cours de l'OTAN ; le rôle de l'OTAN dans la lutte contre la menace terroriste ; l'investissement dans les capacités ; l'amélioration de la « souplesse » opérationnelle de l'OTAN ; et les relations entre l'OTAN et l'UE.

Ces réunions se dérouleront à huis clos. Il n’y aura donc pas de couverture médias.