Les parlementaires de l’OTAN clôturent 2018 sur un bilan des relations transatlantiques et des priorités américaines

Washington/Bruxelles, le 18 décembre 2018 – Lors de leur dernière réunion de l’année, qui a eu lieu du 10 au 12 décembre à Washington, des parlementaires de l’OTAN ont fait un bilan des relations transatlantiques. Pendant cette 18e édition du forum parlementaire transatlantique, ils ont débattu avec des représentants du gouvernement américain, des membres du Congrès et des experts en politiques publiques à propos des priorités des États-Unis en matière d’affaires étrangères et de défense. 

2018 a vu l’Europe et l’Amérique du Nord réaffirmer leur engagement envers l’OTAN lors du sommet des chefs d’États de l’Alliance, tenu à Bruxelles en juillet. Ils ont alors tracé la voie à suivre pour l’OTAN en réaction à des menaces en tout genre : volonté croissante de la part de la Russie de s’affirmer sur la scène mondiale, évolution du risque terroriste, instabilité permanente en Afghanistan et au Moyen-Orient élargi, prolifération des armes de destruction massive et avancée technique des missiles, auxquelles s’ajoutent de nouveaux dangers, de plus en plus graves, pour la cybersécurité. Le sommet a en outre confirmé l’engagement (exprimé au travers du Defence Investment Pledge) des 29 États de l’Alliance d’augmenter leurs dépenses en faveur de la défense, d’investir dans de nouvelles capacités et d’accroître leur contribution aux opérations de l’OTAN et autres actions, et ce, afin de partager de manière plus équitable le coût de leur sécurité commune. Cependant, l’Europe et l’Amérique du Nord avaient aussi à tenter de régler leurs différends concernant le commerce, le climat et l’Iran. C’est pourquoi le dossier du partage des charges, s’il a considérablement progressé, reste en cours. 

Le forum parlementaire transatlantique a été l’occasion pour les participants de faire le tour de ces questions, entre autres points sensibles au regard des relations transatlantiques. Pendant trois jours, il a réuni à la National Defense University (NDU) environ 70 législateurs issus de 21 pays de l’OTAN et de Finlande. La Russie, la Chine, l’Afghanistan, l’Iran et le Moyen-Orient élargi étaient les thèmes à l’ordre du jour, tout comme le terrorisme, la cyberdéfense et le commerce. Né d’une initiative conjointe de l’AP-OTAN, de la NDU et de l’Atlantic Council, ce forum est le plus vaste rassemblement annuel de parlementaires européens et canadiens aux États-Unis. 

Au début de la séance du 12 décembre, les participants ont respecté une minute de silence en hommage aux victimes de l’attaque terroriste perpétrée la veille au marché de Noël à Strasbourg.