Les dirigeants de l'AP-OTAN débattent des priorités et de la solidarité au sein de l’Alliance ainsi que des futurs plans de l'Assemblée

22 juin 2020

Aujourd'hui, le Bureau de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN (AP-OTAN) a tenu sa troisième réunion en ligne. 

« Alors que la crise provoquée par la Covid-19 persiste et que les Alliés continuent de faire face à d'autres défis et menaces, ma priorité est que les dirigeants de l'Assemblée se réunissent de façon régulière afin de pouvoir échanger des points de vue et tracer la voie à suivre – c’est important de le faire, à la fois pour nous en tant qu'Assemblée, mais aussi pour nous en tant que parlementaires alliés », a déclaré le président Mesterhazy (Hongrie) peu avant la réunion.  

« La réunion des ministres de la défense de l'OTAN la semaine dernière a souligné le travail vital que l'Alliance continue à fournir pour protéger le milliard de personnes vivant dans nos États membres. Les ministres de la défense ont renforcé la posture de dissuasion et le dispositif de défense de l'OTAN face à un arsenal nucléaire russe en expansion et appelé la Chine, qui développe ses propres capacités avancées, à se joindre aux discussions sur le contrôle des armements. Ils ont également fait le point sur les missions et les opérations de l'OTAN, notamment en Afghanistan et en Iraq. Ils ont souscrit aux préparatifs en vue d'une éventuelle deuxième vague de Covid-19 et mis à jour les lignes directrices concernant la résilience nationale. Enfin, ils ont discuté de questions liées à la solidarité entre les Alliés », a déclaré le président Mesterhazy. « Toutes ces questions seront à l'ordre du jour des réunions en ligne de notre Assemblée dans les semaines à venir ».  

« Même si nous ne pouvons toujours pas nous réunir en personnes, le cours normal des activités de  l'Assemblée doit se poursuivre. Nous avons donc également passé en revue plusieurs questions statutaires et internes au cours de cette réunion ». 

À l'avenir, l'Assemblée continuera à organiser des réunions en ligne sur la crise provoquée par la Covid 19 et d’autres questions à l'ordre du jour de la sécurité transatlantique. Ses cinq commissions et le groupe spécial Méditerranée et Moyen-Orient (GSM) tiendront prochainement des réunions pour examiner des projets de rapports spéciaux relatifs à l'impact à court et à long terme de la crise de la Covid-19 ainsi que sur d'autres questions cruciales en matière de sécurité. 

Le Bureau de l'AP-OTAN est composé du président, des vice-présidents et du trésorier. La secrétaire générale, le chef de la délégation des États-Unis et les membres du Bureau sortant participent également à ces réunions.