La présidente de l’AP-OTAN qualifie de « provocation » la capture de navires ukrainiens par la Russie

Bruxelles/Londres, le 26 novembre 2018 – La présidente de l’Assemblée parlementaire de l’OTAN, Madeleine Moon (Royaume-Uni), a demandé à la Russie de restituer les navires ukrainiens dont elle s’était emparée dans le détroit de Kertch et de cesser d’empêcher l’Ukraine d’exercer son droit à la liberté de navigation dans ce détroit comme dans la mer d’Azov.
Ces derniers mois, la Russie a délibérément attisé les tensions en mer d’Azov en inspectant des bâtiments ukrainiens à destination ou en provenance de divers ports d’Ukraine« En 2003, Moscou et Kiev ont conclu un traité en vertu duquel les navires des deux pays pouvaient naviguer librement en mer d’Azov et dans le détroit de Kertch. La capture de bâtiments ukrainiens est une provocation qui semble destinée à provoquer une escalade des tensions dans la région. »
J’espère que les autorités russes reviendront sur une décision qui contrevient au droit international et aux dispositions du traité de 2003 ; un refus de leur part ne ferait qu’exacerber les tensions, nourrir l’instabilité et isoler davantage la Russie de la communauté internationale.« Je les invite donc instamment à entendre les appels à la modération et à l’apaisement lancés par l’OTAN et l’Union européenne », a conclu Mme Moon.