Henrik Bliddal nommé secrétaire général adjoint de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN

31 janvier 2020

M. Bliddal a commencé à exercer son nouveau rôle de secrétaire général adjoint de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN au début de ce mois et il succède à Ruxandra Popa (France), quant à elle nommée secrétaire générale de l'organisation. 
Il a rejoint l'organisation en 2011 en tant que directeur de la commission des sciences et des technologies et directeur du programme des assistants de recherche.

Henrik Bliddal en 4 questions :

  1. Trois mots pour décrire votre style de leadership ?
    Intégrité, clarté, ouverture d'esprit
     
  2. Au cours de votre carrière, quel collaborateur vous a le plus inspiré et pourquoi ?
    J'ai cotoyé beaucoup de personnalités inspirantes - et je continue de le faire - mais je citerais ma collaboration, au cours de mes études universitaires, avec Bjarke Müller, aujourd'hui PDG de l'Union danoise de la police. Bjarke m'a inspiré à rêver l’impossible, à donner le meilleur de moi-même, à établir des liens avec les gens, et bien plus encore. Je le remercie pour ça ! 
     
  3. Quels conseils donneriez-vous à une personne qui débute sa carrière ?
    Ne pas avoir peur de dire qu’on ne sait pas et de poser des questions.
    Ne jamais arrêter d'apprendre. Saisir les occasions lorsqu’elles se présentent, même si elles ne s'inscrivent pas dans votre schéma parfait.
    Tenir ses promesses : Trois petits mots, mais d’une telle importance.
     
  4. Quel personnage historique souhaiteriez-vous rencontrer et pourquoi ?
    William Eldridge Odom. Alors que sa carrière dans le renseignement militaire a atteint son apogée lorsqu'il était directeur de l'agence de sécurité nationale sous la présidence de Ronald Reagan, mon mémoire de fin d'études s'est concentré sur la période où il était l'assistant militaire de Zbigniew Brzezinski, alors conseiller à la sécurité nationale de Jimmy Carter. J’ai assisté à une réunion en sa présence, mais il nous a malheureusement quitté un an avant que je n’entame mon projet de recherche sur les forces opérationnelles interarmées de déploiement rapide (anciennement Commandement central américain). Ses analyses étaient profondes et percutantes, mais son humanité irradiait tout au long du projet. J'aurais tellement aimé lui poser des questions sur mon travail et lui demander s'il pensait que j'avais raison. 

M. Bliddal intervient régulièrement dans des conférences et est l’auteur de publications sur plusieurs questions de sécurité internationale dont Reforming Military Command Arrangements" : The Case of the Rapid Deployment Joint Task Force (Institut d'études stratégiques, US Army War College, 2011) et il est co-auteur de Classics of International Relations : Essays in Criticism and Appreciation (Routledge, 2013, avec Casper Sylvest et Peter Wilson).
 
Il a obtenu une maîtrise en sciences politiques à l'Université de Copenhague (Danemark), en janvier 2010.
M. Bliddal a la double nationalité danoise et allemande.

 

 

Lire aussi

    No related articles