Déclaration d’Attila Mesterhazy, président de l'AP-OTAN, sur la mise en œuvre du cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine

27 juillet 2020

Depuis aujourd’hui minuit, toutes les parties ont observé un cessez-le-feu global et complet sur la ligne de front dans l'est de l'Ukraine. Je me réjouis de tout cœur de cette avancée potentielle.

Je demande instamment à chacun de respecter pleinement les termes de l'accord conclu le 22 juillet dernier au sein du groupe de contact trilatéral, réunissant l'Ukraine, la Russie et l'OSCE.

J'espère que toutes les parties concernées tireront parti de cette dynamique positive et progresseront vers une résolution pacifique et globale du conflit dans l'est de l'Ukraine. Cela commence par une mise en œuvre intégrale des accords de Minsk et des conclusions du sommet de Paris en format “Normandie” de 2019.

La Russie porte une responsabilité considérable à cet égard. J'appelle la Russie à retirer ses forces et tout son matériel stationnés dans l’est de l’Ukraine et à mettre fin à son soutien apporté aux groupes armés illégaux.

Depuis 2014, le conflit a causé d'immenses souffrances et écueils en Ukraine orientale. Plus de 13 000 personnes ont perdu la vie, dont au moins 3 300 civils. Plus de 1,5 million de citoyens ukrainiens ont été déplacés en conséquence des hostilités. Des millions de citoyens ukrainiens résidant dans les régions de Donetsk et de Louhansk continuent à souffrir des combats et de leurs conséquences.

L'Assemblée a fermement condamné les actions de la Russie en Ukraine et continuera de le faire tant que la Russie poursuivra son agression. Les développements positifs de la semaine dernière ne doivent en aucun cas faire oublier que la Russie poursuit son annexion et son occupation illégales de la Crimée, en renforçant sa présence militaire, en cherchant à restreindre la liberté de navigation dans le détroit de Kertch et par ses atteintes quotidiennes aux droits humains.

L'Assemblée reste fermement attachée à la souveraineté, à l'indépendance et à l'intégrité territoriale de l'Ukraine et continuera à soutenir celle-ci sur la voie de l'intégration euro-atlantique.