Covid-19 : Les parlementaires de l’Assemblée examinent la réponse de l'OTAN

08 mai 2020

Plus de 170 membres de l'Assemblée et leur personnel ont participé au premier webinaire organisé par l’AP-OTAN sur la réponse de l'Alliance face à la crise du COVID-19 et les enseignements à en tirer. Celui ci a permis aux parlementaires de bénéficier d’un échange substantiel et dynamique avec le secrétaire général adjoint délégué de l'OTAN pour les affaires politiques et la politique de sécurité, James Appathurai.

La pandémie COVID-19 constitue une crise multidimensionnelle sans précédent. « Elle a non seulement affecté notre santé, nos économies, notre sécurité, mais elle a aussi bousculé nos modes de vie. Même si l'Assemblée n’est pas, pour l’heure, en mesure de se rassembler, il reste important que nous, parlementaires, continuions à échanger nos points de vue sur cette crise et sur les différentes réponses apportées par nos pays », a souligné le président en exercice de l'AP-OTAN, Attila Mesterhazy (Hongrie).

«En réponse à cette crise, il est important de nous appuyer sur les nombreuses formes de solidarité et de coopération qui existent entre les pays de l'OTAN et, ensemble, commencer à en tirer les premiers enseignements».

Lors du webinaire, M. Appathurai a souligné qu’au cours de cette crise, l'OTAN s'est concentrée sur deux priorités immédiates : continuer à garantir une défense collective ainsi qu’une dissuasion crédible et utiliser toute la palette des outils fournis par l'OTAN pour soutenir la réponse des pays de l’Alliance face à cette crise.

En effet, si le soutien bilatéral entre Alliés s'est révélé capital, l'OTAN et les moyens fournis par celle-ci ont également joué un rôle clé, par exemple en coordonnant l'assistance, en fournissant un transport aérien stratégique pour le matériel médical, en accélérant les procédures pour les vols de secours militaires ou encore, en coordonnant ses actions avec celles d'autres partenaires internationaux, notamment l'Union européenne.

L'OTAN et ses membres ont également intensifié leurs campagnes de lutte contre la désinformation, identifient actuellement les enseignements à tirer en termes de résilience nationale et se préparent déjà à une éventuelle deuxième vague de COVID-19.

À moyen et long terme, M. Appathurai a souligné la nécessité de maintenir les dépenses de défense à niveau pour faire face aux autres menaces en cours. « Les enjeux géopolitiques, eux, n'ont pas disparu », a-t-il noté. Selon lui, les Alliés doivent également rester attentifs à l'effet multiplicateur potentiel de la crise COVID-19 dans les États fragiles et les régions instables du voisinage de l'OTAN, ainsi qu'aux tentatives de la Chine et de la Russie d'exploiter cette crise à leur avantage sur la scène internationale.  La démonstration de l'efficacité des systèmes démocratiques dans la gestion de crises et la protection des ressources stratégiques constitueront d'autres priorités clés pour l'avenir.

Au cours des semaines et des mois à venir, l'Assemblée organisera d'autres webinaires axés sur la crise COVID-19 et ses conséquences à l’attention des parlementaires.


Voir le webinaire complet :