Aperçu de l'agenda 2020 pour l’AP-OTAN et le secrétariat International

31 janvier 2020

Le 1er janvier, j'ai pris les fonctions de secrétaire générale de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN, succédant ainsi à mon remarquable prédécesseur, David Hobbs. 

J'ai rejoint l'AP-OTAN en 2005 en tant que directrice de la commission sur la dimension civile de la sécurité et j'ai eu le privilège d'être nommée secrétaire générale adjointe de David de 2011 à 2019. Je me réjouis maintenant de continuer à servir l'Assemblée en tant que secrétaire générale. 

Notre secrétariat international fait office à la fois de groupe de réflexion interne de l'Assemblée et de service de recherche, ainsi que de centre de planification pour toutes les réunions de l'Assemblée. Notre équipe composée de 28 personnes, aussi compétentes que motivées, reste pleinement engagée à soutenir les objectifs et les priorités de l'Assemblée et à travailler au renforcement de la dimension parlementaire de notre alliance transatlantique. Je ferai tout mon possible pour que nous continuions à le faire selon les normes de qualité les plus élevées, en m'appuyant sur le solide héritage de mon prédécesseur.   

Cette année sera une fois encore très chargée pour l'Assemblée. Ses différents organes examineront un large éventail de menaces et de défis auxquels nos pays sont confrontés : 

  • la modernisation militaire de la Russie ; 
  • l'intensification des tensions en mer Noire ; 
  • l'instabilité au Moyen-Orient et en Afrique, y compris au Sahel ; 
  • la montée en puissance de la Chine ; 
  • les nouvelles tendances en matière de développement d'armes et de guerre
  • la réconciliation inachevée et l'intégration européenne dans les Balkans occidentaux. 

Ils examineront également comment l'OTAN s'adapte à cet environnement de sécurité imprévisible et particulièrement complexe : 

  • politiquement - par le biais du processus de réflexion sur la dimension politique de l'OTAN lancé lors de la réunion des dirigeants alliés en décembre 2019 ; 
  • militairement - en soutenant l'investissement et l'innovation dans le domaine de la défense ; 
  • par son partenariat avec l'Union européenne, et par le soutien au renforcement des capacités d'autres partenaires ; 
  • en mettant à nouveau l'accent sur les valeurs, notamment par la mise en œuvre du programme "Les femmes, la paix et la sécurité" ; et enfin, 
  • par un redoublement d’efforts pour mieux informer notre public sur l'OTAN. 

La première session de l'Assemblée en Ukraine, en mai, sera un moment particulièrement important du programme pour 2020. La semaine dernière, une réunion du groupe bilatéral de l'AP-OTAN avec l'Ukraine - le Conseil interparlementaire Ukraine-OTAN - a fourni une excellente occasion de faire le point sur la coopération entre l'OTAN et l'Ukraine et entre l'AP-OTAN et l'Ukraine, et de donner un aperçu des questions qui seront en tête de l'ordre du jour de la session de Kiev.

L'AP-OTAN se prépare également à accueillir la République de Macédoine du Nord comme son 30e membre en 2020, dès que toutes les procédures de ratification de l'adhésion du pays à l'OTAN seront terminées. 

Le secrétariat international et moi-même sommes prêts et enthousiastes à soutenir ce programme ambitieux pour 2020 et à contribuer à faire entendre la voix des membres de l'AP-OTAN sur toutes ces questions importantes. 

Ruxandra Popa
Secrétaire générale