Adaptation et élargissement de l’OTAN, traité FNI et relations avec l’UE au premier rang des priorités de la réunion annuelle des parlementaires de l’OTAN à Bruxelles

15 février 2019

Bruxelles le 15 février 2019 - Les membres de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN se réuniront à Bruxelles du 18 au 20 février pour rencontrer des hauts responsables de l'OTAN et de l'UE afin de discuter et de revoir les priorités clés de l'Alliance en cette année anniversaire qui marque le 70e anniversaire de la fondation de l'OTAN. L’adaptation et l’élargissement de l’OTAN, l’avenir du Traité sur les forces nucléaires de portée intermédiaire (FNI) et les relations avec l’Union européenne (UE) sont susceptibles de figurer en tête des priorités des législateurs.

Quelques jours après que les ministres de la défense des pays de l'OTAN ont réaffirmé leur condamnation de la violation du traité FNI par la Russie et examiné les progrès réalisés en matière de budgets de défense, d’état de préparation des forces et d'opérations, la réunion de l'AP OTAN s'ouvrira le lundi 18 février avec la réunion annuelle entre les chefs des délégations de l'Assemblée et les ambassadeurs au Conseil de l'Atlantique Nord sous la présidence conjointe de la présidente de l'AP-OTAN, Madeleine Moon (Royaume-Uni), et du secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg.

« Le 70e anniversaire de l’OTAN offre une occasion importante de rappeler à nos citoyens - et en particulier à nos jeunes - la pertinence et la valeur de l’OTAN pour eux. Pas seulement en termes de sécurité dure, mais aussi dans la promotion de la science et de la technologie, des aspects environnementaux, économiques et civils de la sécurité ainsi que dans la défense des valeurs qui constituent le fondement de notre Alliance », a déclaré Mme Moon avant la réunion.

Au cours de ces trois jours, quelque 130 législateurs des 29 pays de l'OTAN rencontreront de hauts responsables de l'OTAN et de l'Union européenne, notamment les secrétaires généraux adjoints de l'OTAN, Alejandro Alvargonzález, John Manza et Camille Grand, ainsi que la haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini. Les parlementaires de l'OTAN seront accompagnés de leurs collègues de l'Assemblée de la République de Macédoine du Nord. Les Alliés ont signé le protocole d’adhésion du pays à l’OTAN le 6 février, lui permettant ainsi de devenir le 30e membre de l’Alliance.

Les législateurs alliés devraient également discuter des progrès accomplis dans la réalisation des objectifs en matière de dépenses et de capacités de défense de l’OTAN, de l’évolution des opérations en cours de l’OTAN et de la coopération OTAN-UE en matière de lutte contre la désinformation.

Mercredi, les dirigeants de l'AP-OTAN rencontreront leurs homologues géorgiens dans le cadre du Conseil interparlementaire Géorgie-OTAN, un forum dédié à la coopération avec ce pays pour examiner les progrès de la Géorgie dans la conduite de ses réformes et de son intégration euro-atlantique.

Ces réunions ne sont pas publiques. Il n’y aura pas de couverture médias.

 

Lire aussi

    No related articles