2020 - COVID-19_IMPORTANCE COMMUNAUTÉ SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE DE L'OTAN

Kevan JONES (Royaume-Uni)

09 juin 2020

L’épidémie de SARS-CoV-2  (ou Covid-19), qui a été détectée pour la première fois en Chine à la fin de l’année 2019, s’est propagée dans presque tous les pays du globe et a été élevée au rang de pandémie le 11 mars 2020 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). La vitesse et l’ampleur de la propagation du virus à l’échelle mondiale ont été sans précédent, et les bouleversements qu’elle a provoqués sont sans égal. Début juin 2020, le nombre total de cas confirmés dépassait les 6 millions au niveau mondial, et plus de 386 000 personnes avaient succombé à la maladie (Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, 2020). 

Dans le contexte de la pandémie actuelle – et des pandémies futures –, l’un des principaux intérêts de l’OTAN en tant qu’alliance politico-militaire est de garantir la santé, la sécurité et la préparation des forces armées de ses pays membres. Or, cette pandémie a de graves répercussions sur le plan de la défense et la sécurité. On peut même dire que par ses lourdes conséquences dans les domaines sanitaire, économique, financier et autres, la pandémie de Covid-19 est la crise sécuritaire la plus difficile qu’ait connu l’Alliance depuis sa création. Bien qu’elle ne représente pas une menace militaire directe pour les pays membres, ses multiples ramifications ont mis en évidence des faiblesses dans la capacité de résilience de l’Alliance, qui est pourtant un principe fondamental de l’OTAN, inscrit à l’article 3 du traité de Washington. Les armées des membres de l’OTAN contribuent de manière substantielle au soutien des efforts civils déployés par les pays pour atténuer les effets de la pandémie de Covid-19. [...]    

 

 

 


Lire aussi

SEE MORE