2019 - LA SÉCURITÉ AUX FRONTIÈRES

Lord JOPLING (Royaume-Uni)

12 octobre 2019

Ce rapport spécial a été adopté par la commission sur la dimension civile de la sécurité (CDS) le samedi 12 octobre 2019, au cours de la 65e session annuelle de l’Assemblée parlementaire de l’OTAN, à Londres (Royaume-Uni).

 

Ces quelques dernières années, la capacité à protéger les frontières extérieures de l’Europe a été mise à l’épreuve par les exceptionnels mouvements de populations fuyant la violence et la misère dans certaines parties de l’Afrique, du Moyen-Orient et de l’Asie. La sécurité des frontières est devenue une priorité absolue de nombreux pays alliés, depuis les États-Unis jusqu’aux pays d’Europe centrale et méridionale.

Le présent rapport spécial fait le point sur les stratégies de gestion des frontières existant dans la zone euro-atlantique, et vise à mettre en évidence les zones nécessitant une plus grande coopération multilatérale dans les trois domaines concernés par la sécurité que sont les frontières terrestres et maritimes, et les aéroports. Y est par ailleurs analysée la manière dont ce processus de sécurisation des frontières extérieures a soulevé des questions en termes de droits humains et de libertés civiles. Le rapporteur spécial recommande vivement aux décideurs de baser leurs décisions en matière d'investissements dans le domaine de la sécurité aux frontières sur des informations factuelles permettant d’évaluer la véritable portée des problèmes, tout en évitant de présenter ces enjeux de manière biaisée à des fins politiques internes.