2017 - L'OTAN ET LA DEFENSE ANTIMISSILE BALISTIQUE - RAPPORT DAY- 161 DSC 17 F bis

06 septembre 2017

La défense antimissile balistique (BMD) est considérée aujourd’hui comme une capacité essentielle de l’OTAN, au même titre que les moyens conventionnels et nucléaires. Le cadre BMD actuel de l’OTAN rassemble des capacités et moyens nationaux de défense antimissile au sein d’une vaste architecture de commandement et de contrôle (C2). Cette structure intégrée de défense aérienne et de défense antimissile balistique est destinée à protéger les territoires et les centres de population des membres européens de l’OTAN ainsi que les forces déployées de cette dernière, face aux menaces résultant de la prolifération des technologies de missiles balistiques au niveau mondial. Un système de défense antimissile moderne, dynamique et géographiquement adaptable doit empêcher les adversaires de dégager les avantages que pourrait leur procurer une stratégie offensive reposant sur le recours à de telles armes.


Lire aussi

    No related articles