2019 -UN APERÇU DES RELATIONS OTAN-RUSSIE

Raynell ANDREYCHUK (Canada)

29 avril 2019

La rapporteure, la sénatrice Raynell Andreychuk (Canada), analyse l'approche de la Russie à l'égard de l'Alliance et les implications pour les pays membres et partenaires de l'OTAN. Le projet de rapport identifie les principaux domaines dans lesquels les actions de la Russie ont un impact sur la sécurité des Alliés de l'OTAN ; il suggère que le Kremlin poursuit une approche révisionniste et souhaite établir un ordre international différent. La rapporteure note que le président Vladimir Poutine ne montre aucune intention de changement et que la Russie est susceptible de poursuivre son attitude conflictuelle envers l'Alliance.

 

Ce document suggère que la meilleure réponse aux actions provocatrices de la Russie à l'égard de l'Alliance est de rester ferme et de continuer à renforcer ses capacités de défense et de dissuasion sans faire dégénérer une relation déjà tendue. À cette fin, les États membres de l'OTAN doivent maintenir leur cohésion politique dans leurs relations avec la Russie et faire preuve de la volonté politique nécessaire pour contrer l'agression russe quand et où cela est nécessaire. Dans le même temps, les Alliés pourraient poursuivre le dialogue politique avec la Russie et évaluer les possibilités d'élargir et, si possible, d'approfondir ce dialogue, conclut le projet de rapport.