Programme des assistants de recherche

Crayons

Nous acceptons désormais les candidatures pour notre Programme d'assistants de recherche à l’automne 2020.
Ce programme débutera en début juillet et se terminera mi-décembre 2020.
Cliquez ci-dessous pour de plus amples détails sur les modalités de dépôt de candidature.

L’Assemblée parlementaire de l’OTAN recrute chaque année dix assistants de recherche rémunérés pour travailler au sein de l’équipe politique du secrétariat international de l’AP-OTAN à Bruxelles. La plupart de ces postes sont normalement attribués à des ressortissants de pays membres de l’OTAN. Toutefois, en hommage à Loïc Bouvard, un ancien président français de l’Assemblée (de 1992 à 1994) ayant joué un rôle central dans la mise en place de partenariats avec des pays non membres de l’OTAN, une bourse éponyme a été créée, qui permet désormais au secrétariat international d’accepter des candidats issus de pays qui ne sont pas membres de l’OTAN.

Parmi les dix assistants de recherche recrutés annuellement, cinq le sont pour la période allant de fin janvier à début juin, et les cinq autres, pour la période d’août à fin novembre (ou début décembre en fonction du calendrier).

Toutes les candidatures sont soumises à un examen objectif et consciencieux où divers facteurs sont pris en considération : cursus universitaire, parcours professionnel, y compris stages et/ou autres projets extrascolaires. Étant donné le spectre des sujets traités, une expérience en rapport avec les thèmes traités par l’Assemblée est clairement un atout, mais nous recherchons également des personnes polyvalentes, capables de mener des recherches sur un large éventail de sujets. Enfin, le groupe sélectionné doit afficher un équilibre régional en termes de nationalités. Il est donc rare que deux candidats d'un même pays soient sélectionnés pour la même période.
 

Description du poste

La tâche principale des assistants de recherche consiste à contribuer, à la demande des directeurs de commissions ou de la direction, aux recherches nécessaires et à la rédaction, entre autres, de rapports de l’Assemblée, de documents d’information ou de projets de discours. Les assistants de recherche prennent part aux sessions parlementaires de l’Assemblée et doivent contribuer à la prise de notes et à la rédaction des comptes rendus de réunions. Ils peuvent également, de temps en temps, être appelés à effectuer d’autres travaux de nature administrative.


Qualifications

Les candidats doivent être titulaires d’un Master (ou diplôme équivalent) en sciences politiques, en relations internationales ou dans un domaine connexe. Les candidats peuvent postuler avant l’obtention de leur diplôme en lui-même, du moment où ils ont complètement terminé leur cursus (y compris tous les travaux d'écriture, mémoire ou thèse) au début du programme. Les candidats en milieu de cursus ne seront pas acceptés. Une expérience préalable au sein d’institutions gouvernementales ou en matière de recherche politique constitue un atout indéniable.
La préférence sera donnée aux candidats ayant récemment achevé leur Master.
Les deux langues officielles de l’AP-OTAN sont l’anglais et le français. Une parfaite connaissance orale et écrite de l’anglais est exigée. La connaissance du français est un véritable atout. Si aucune de ces deux langues n’est la langue maternelle, un document attestant des aptitudes linguistiques requises sera demandé.


Conditions d’emploi

Les assistants de recherche sont recrutés pour une période de 3.5 à 5 mois en fonction du calendrier annuel des activités de l’Assemblée. Le programme débute soit en janvier soit en août, avec une période d'essai d'un mois. Les assistants de recherche reçoivent une rémunération mensuelle et bénéficient également d’un logement gratuit dans une maison de cinq chambres récemment rénovée située dans le quartier européen de Bruxelles, ainsi que d'une assurance maladie pour la durée du stage. Le remboursement éventuel des frais de voyage vers/de Bruxelles est étudié au cas par cas et doit être conforme au Règlement financier de l’Assemblée.
Plus d'informations pratiques sont fournies aux candidats sélectionnés lorsqu’ils reçoivent une offre officielle de collaboration de la part du directeur responsable du programme des assistants de recherche.

Dépôt de candidature

Voir plus

Témoignages d'ancien(ne)s assistant(e)s de recherche

Voir plus

Pour les universités

Voir plus

Lire aussi

    No related articles

« Le programme des assistants de recherche de l'Assemblée offre une belle opportunité aux jeunes diplômés. Il n’est pas ici question de stage puisque les assistants de recherche font partie intégrante de l'équipe dès leur arrivée et durant les quelques mois qu’ils passent à nos côtés, ils contribuent de manière essentielle à notre travail. De manière générale, ils sont chargés de fournir des informations de référence, des notes de synthèse et contribuent à la rédaction de projets de textes importants. Toutes ces contributions se basent sur des expériences et expertises acquises au préalable, mais les assistants de recherche peuvent aussi se hasarder sur des terrains complètement inconnus pour eux - une expérience ayant permis à certains de faire carrière. Nous sommes particulièrement fiers de nos assistants de recherche, des actuels comme des anciens. Ils intègrent systématiquement la communauté de l'AP-OTAN, et ils y restent, même après leur départ. Notre réseau d'anciens est solide et dynamique. Nous comptons même désormais un commissaire européen parmi eux ! Mais le plus important à nos yeux est que tous nos anciens assistants de recherche nous affirment avoir vécu avec nous une expérience des plus enrichissantes, utiles et agréables. »
Henrik Bliddal, secrétaire général adjoint de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN