Observation électorale

éléctions

L’Assemblée ne dispose pas de mandat permanent pour observer des élections. Toutefois, lorsqu’elle y est invitée par les autorités nationales, l’Assemblée prend la décision d’observer ou pas le déroulement de certains processus électoraux dans des circonstances exceptionnelles. Le cas échéant, une délégation de l’AP-OTAN s’est greffée à celles des assemblées interparlementaires de l’OSCE, du Conseil de l’Europe, du Parlement européen et du Bureau OSCE des institutions démocratiques et des droits de l’homme (BIDDH). A titre d’exemple, l’Assemblée a été invitée à observer toutes les élections présidentielles et législatives en Ukraine depuis l’élection présidentielle de 2004, qui avait alors déclenché la « révolution orange ».

Par sa participation à des missions d’observation électorale, l’Assemblée démontre que l’OTAN n’est pas seulement une organisation de sécurité, mais également une communauté de pays fondée sur des valeurs communes de démocratie, de respect de l’état de droit et des libertés fondamentales que les pays membres et partenaires de l’OTAN se sont engagés à respecter. En tant que parlementaires, les membres de l’Assemblée tiennent particulièrement à s’assurer que le principe fondamental selon lequel les citoyens puissent élire leurs représentants de manière libre et équitable soit garanti et respecté.

Recherche avancée

Lire aussi

    No related articles