Commission de la défense et de la sécurité

Commission de la défense et de la sécuritéLa commission travaille actuellement sur les rapports suivants qui seront adoptés à la 63ème session annuelle de Bucarest (6-9 octobre 2017). 

  1. Projet de rapport général : L’OTAN et la défense antimissile balistique [161 DSC 17 F] présenté par Joseph A. DAY (Canada), rapporteur général
  2. Projet de rapport de la sous-commission sur l’avenir de la sécurité et des capacités de défense : Domaine spatial et défense alliée [162 DSCFC 17 F] présenté par Madeleine MOON (Royaume-Uni), rapporteure
  3. Projet de rapport de la sous-commission sur la coopération transatlantique en matière de défense et de sécurité : La coopération OTAN-UE après le sommet de Varsovie [163 DSCTC 17 F] présenté par Attila MESTERHAZY (Hongrie), rapporteur
  4. Projet de rapport spécial : Afghanistan [164 DSC 17 F] présenté par Wolfgang HELLMICH (Allemagne), rapporteur spécial

Membres de la commission
Directeur de la commission: Ethan CORBIN, Ph.D.

Initialement baptisée "commission militaire", la commission de la défense et de la sécurité (DSC) traite, en vertu d’un mandat élargi, des aspects militaires de la sécurité de l’Alliance. D’une manière générale, elle examine la transformation de l’Alliance, ses capacités, les opérations en cours, les perspectives à court et à long terme en matière de menace ainsi que les partenariats et les programmes, dans le but de déterminer de quelle manière l’OTAN peut constamment améliorer sa préparation, son efficacité et son interopérabilité.

La Comission de la défense et de la sécurité (DSC) se compose de deux sous-commissions: La sous-commission sur la coopération transatlantique en matière de défense et de sécurité (DSCTC) et la sous-commission sur l’avenir de la sécurité et des capacités de défense (DSCFC).

Les domaines de compétence de la commission de la défense et de la sécurité englobent :

  1. l’efficacité militaire et l’interopérabilité;
  2. les menaces à court et à long termes et les défis qu’elles présentent pour la sécurité à l’échelle de l’Alliance dans les domaines terrestre, aérien, maritime, spatial ainsi que dans le cyberespace;
  3. les initiatives, la transformation et les capacités en matière de défense;
  4. les budgets de la défense;
  5. les mécanismes de contrôle démocratique et le suivi parlementaire des secteurs de la défense et de la sécurité;
  6. la coopération entre Alliés et avec les pays partenaires en matière de défense;
  7. la structure militaire de l’OTAN;
  8. la conduite des opérations militaires et les aspects pratiques de ces dernières;
  9. les relations de travail avec d’autres organisations internationales, dont l’Union européenne et les Nations unies;
  10. les progrès des pays candidats et des pays partenaires afin de remplir les critères d’intégration dans les opérations et les partenariats de l’OTAN;
  11. l’évolution du rôle des femmes dans les forces militaires des pays de l’Alliance et des pays partenaires ainsi que dans le cadre des opérations de l’OTAN;
  12. la compréhension de l’impact d’un conflit armé sur les femmes et les enfants, et le rôle des femmes dans la résolution et la stabilisation des conflits.