Assemblée parlementaire de l'OTAN
AccueilNOS ACTIVITÉSAfghanistan

Afghanistan

Facebook
Twitter
Delicious
Google Buzz
diggIt
RSS

Depuis les attaques terroristes du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, les pays de l’OTAN sont engagés militairement en Afghanistan sous mandat des Nations unies afin d’éviter que le pays ne redevienne plus jamais un sanctuaire pour terroristes. Depuis 2003, les opérations militaires sont menées par l’OTAN. L’Afghanistan reste à ce jour la plus vaste opération de l’OTAN et demeure une priorité pour tous les pays membres de l’OTAN et pour les pays partenaires qui y fournissent des troupes à la Force internationale d’assistance à la sécurité (FIAS).

En tant que représentants élus du peuple, les parlementaires nationaux ont un rôle essentiel à jouer pour expliquer à leurs citoyens la raison d’être de troupes étrangères sur le sol afghan et l’importance du rôle de soutien de la FIAS aux autorités afghanes afin de fournir les conditions  favorables à une sécurité et une stabilité à long terme dans tout le pays. Un grand nombre de parlements nationaux de l’Alliance ont un rôle direct dans la prise de décision sur le déploiement des troupes dans le cadre d’opérations.

L’Afghanistan reste donc une préoccupation essentielle pour l’Assemblée. Les commissions et sous‑commissions  y suivent  et analysent constamment l’évolution des efforts internationaux. Les délégations des pays membres de l’Assemblée se rendent régulièrement en Afghanistan pour rencontrer des représentants afghans et de l’OTAN et peuvent directement observer les progrès accomplis et les difficultés qui subsistent. Les membres du Parlement afghan et du Parlement pakistanais sont régulièrement invités à participer aux sessions, séminaires et programmes de formation de l’Assemblée. Dans le cadre de ces différentes enceintes, ils peuvent échanger leurs points de vue avec leurs homologues des pays participant à la FIAS, et se familiariser avec les structures, mécanismes, et politiques de l’OTAN.  Ces échanges contribuent à une compréhension mutuelle et aident à renforcer les liens essentiels entres les parlementaires des pays contributeurs à la FIAS, l’Afghanistan et le Pakistan.

Partager